flamingo33.com

Dubrovnik – Croatie

28 UNE IMG_20210902_182812Dubrovnik, capitale de l’ancienne République de RAGUSE est une ville fortifiée jouissant d’un emplacement privilégié sur les bords de l’Adriatique.
Située à une trentaine de km de la frontière du Monténégro.

 

 

 

DSC_0554 partis pour DUBNotre taxi met une heure pour nous faire passer les 2 postes de douane depuis le Monténégro et nous déposer devant le BnB réservé dans le quartier calme de Lapad à 15min en bus de la vieille ville de Dubrovnik.
.
.
.
.

Nous sommes très agréablement surpris par la facilité pour visiter la vieille ville. Il y a énormément de touristes internationnaux. Nous prenons à l’office du tourisme le « Pass 3 jours » qui permet de visiter plusieurs musées ainsi que le tour des remparts et 8 trajets en bus.

 

Belle promenade sur les remparts qui protègent la vielle ville

Le moment le plus propice est la fin de l’après midi pour profiter des couleurs du soleil couchant. Cette promenade dure environ 1h30 pauses photos incluses.

 

Dubrovnik est une merveille, la plus belle cité fortifiée de Croatie, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1979. Tous les voyageurs tombent sous son charme et nous aussi.

République de RAGUSE
Dubrovnik s’appelait Raguse et fut sous protection de l’Empire Byzantin de 614 à 1204. Suite à la prise de Constantinople par les croisés en 1204, Raguse passa sous domination de la république de Venise de 1205 à 1358. Puis en 1358 Raguse devient la capitale d’une République maritime connue sous le nom de République de RAGUSE (1358-1808).

Palais du recteur

Palais du recteur

Gouvernée par un recteur élu pour un mandat de 30 jours, logé dans le palais et se consacrant uniquement à sa tâche.
Raguse fut un port très prospère de 1358 à 1458, elle construisit ses remparts et devint la première ville à instaurer une quarantaine officielle pour se protéger de la peste noire en 1377. Raguse créa pour cela un lazaret.
Lors du tremblement de terre de 1667 de nombreux bâtiments romains et gothiques furent détruits et 40% de la population mourut.
La république capitule quand Napoléon et l’empire français rentrent dans la ville en 1808.

1808 : abolition de la république de Raguse qui intègre le royaume d’Italie. La ville change de nom et devient DUBROVNIK.

Lors de l’éclatement de la Yougoslavie, Dubrovnik subit un siège de 240 jours (1991-92) et sera pilonnée par l’armée populaire de YOUGOSLAVIE composée principalement de Serbes et de Monténégrins.
La reconstruction s’est faite dans le respect des techniques traditionnelles aux normes anti- sismiques. Les tuiles roses des toits proviennent de Toulouse.

Dubrovnik est aujourd’hui une destination très touristique, et une des villes les plus chères de Croatie. Même la promenade sur les remparts est payante (20€).

Côté pratique

  • pour bénéficier de 10% de remise, il faut acheter le pass en ligne, ce que nous conseille de faire l’employée de l’office de tourisme. Nous sommes pourtant au point de vente et de retrait principal des pass ! normal que les ventes en ligne explosent.
  • on peut payer presque partout avec la carte, mais nous ne sommes pas en zone euro, donc pour ne pas subir de frais bancaires il vaut mieux retirer des kunas, 1euro=7.5 kunas et si possible éviter les petits distributeurs de billets que l’on trouve devant les commerces et qui pratiquent des taux prohibitifs.

A la découverte de la vieille ville  « stari grad »

Par moments on se croirait en Italie.
Nous déambulons dans les ruelles, puis prenons un café en terrasse et la conversation s’engage tout de suite avec un couple d’Américains assis à côté de nous. Ils sont de San Diego en Californie et visitent l’Italie et la Croatie en solo et en voiture de location ; Un autre couple s’assoie et se joint spontanément à notre conversation. C’est un café des langues !
Elle est Allemande et lui Bosnien, ils habitent dans le nord de l’Allemagne et reviennent chaque année dans la famille restée en Bosnie et en Serbie. Nous discutons sans retenue de nos métiers et passions respectives. L’Américain qui travaillait au lancement de satellites avait bien les pieds sur terre quand nous abordons la question américo-afghane. Nous sommes heureux de pouvoir discuter librement « en présentiel et non-masqué » , un luxe d’antan !  alors même que nous n’avons pas encore le droit d’aller aux Etats-Unis.

Les 3 jours en Croatie sont vite passés et nous décidons de quitter Dubrovnik par la mer pour rejoindre l’aéroport.

Au terme de 50 minutes d’une belle traversée par mer calme, nous arrivons à Cavtat, petit port près de l’aéroport. Cavtat était l’ancienne colonie grecque Epidaure.
L’endroit est idéal pour patienter jusqu’au soir, notre vol retour étant prévu pour 22h30.

dernière baignade dans des eaux cristallines…

A bientôt pour de prochaines découvertes …

Dovidjenia – au revoir. !

=O=