flamingo33.com

Bénin : Possotomé sur le lac Ahémé -vidéo

Chez Théo
nous arrivons poisseux à Possotomé car l’air de Grand Popo était tellement salin que rien ne séchait. Possotomé est un petit village sur les bords du lac Ahémé, connu dans tout le Bénin pour son eau minérale. L’hôtel « ChezThéo » est notre coup de cœur pour son restaurant sur pilotis, ses bungalows confortables et sa superbe piscine. Cette étape nous a permis de nous ressourcer . Dès le 1er jour nous y avons rencontré Dominique et Marie Annick , deux Françaises bénévoles en mission au centre Béthesdal (voir plus bas)

Après 6 semaines de voyage itinérant, nous apprécions un peu de confort et de repos …. le spot est à conseiller et Théo est très sympathique.

Villages autour de Possotomé
Avec Janvier et Pierrot, nos 2 conducteurs de zem recommandés par Théo, nous partons à la découverte des villages locaux, par des petites pistes en terre rouge. Nous découvrons la culture du palmier à huile rouge et huile blanche.
Les villages sont très rudimentaires et sommes à chaque fois très bien accueillis. Les villageois ne parlent pas français, Janvier et Pierrot traduisent. En partant nous laissons toujours un petit billet.

Pour récolter le vin de palme, ils commencent par abattre le palmier âgé de 15 ans , ils entaillent le tronc et placent une calebasse pour recueillir le liquide qu’ils vont laisser fermenter. Puis vient la phase de distillation avec des alambics très artisanaux.

La poterie au village de Sé

Nous arrivons à midi et demi, l’heure chaude, au village de potiers de Sé où travaillent 200 potiers qui fournissent la région en poterie. La tradition dans ce village st de faire cuire les poteries en plein air sur des feux de bois recouvert par des feuilles de palmiers. Ces feux ont lieu en fin d’après midi à cause de la chaleur et  tous les 5 jours la veille du marché.
Nous allons donc  directement chez la potière Marceline, une amie de Théo –  Sé est le village natal de Théo. A l’ombre de son atelier, nous récupérons de la fatigue de la piste pendant que Marceline nous fait une démonstration musclée avec de la terre qu’elle a elle-même extrait à la main.

**/************************************************

Le bain du bébé

Barthélémy, le chef serveur du resto de Théo, avec qui nous avions sympathisé, nous invite à venir visiter son village et sa petite maison dans laquelle il habite avec sa femme et ses 4 enfants ainsi qu’avec son frère, sa belle sœur et  leurs enfants.  La cour en terre est  très animée, les enfants jouent tous seuls et les parents n’ont pas à intervenir.
Puis il nous invite à assister au bain du soir du bébé de son autre frère. Tout un spectacle !!!!

le départ de Possotomé

Nous repartons en prenant une barque à moteur pour traverser le lac Ahémé. Dès qu’il y a sept passagers, la barque démarre. La traversée de 30 minutes nous coûte 300 CFA par personne soit 0,50€ –  les transports en commun sont vraiment bon marché.

Nous croisons de nombreux pêcheurs pratiquant une pêche très traditionnelle soit à pied avec une nasse soit en pirogue avec un filet épervier.

Togba Domé est un tout petit village, les villageois avec des yeux étonnés et nous sommes tout contents de trouver deux zems qui nous conduisent directement à Ouidah par la piste.