flamingo33.com

SHAXI, village hors du temps

ruelle

ruelle

Nous quittons les gorges du tigre en taxi, la conduite  est rapide et il ne semble pas connaitre le code de la route, il double en plein virage, sans visibilité, et ça passe ! il nous dépose à Jane  Tibetan Guesthouse, récupérons nos bagages et descendons à pied en bord de route. Mig demande s’il y a un bus pour SHAXI, en montrant un petit papier où il l’a écrit en Chinois et de mon côté, un gars me demande ce que je fais là (interprétation perso)  « wo shi faguo ren » je suis française ! C’est un début de conversation  … et d’un air doux et mystérieux il me dit : romantic ! C’est le mot qu’ils nous disent à chaque fois ….. La France a bonne réputation ici.

Un bus arrive, je suis vite arrachée  à ma rêverie, les valises sont enfournées dans la soute et nous partons. Deux heures plus tard, au carrefour de Jianchuan, nous prenons un taxi pour arriver à Shaxi. La route est sinueuse, la végétation  a changé, c’est très verdoyant. Nous sommes redescendus à 2000 mètres, plus au sud et il fait doux. Shaxi se trouve à mi chemin entre Lijiang et Dali.

Shaxi, (prononcer Chacheu) est une petite merveille … Nous tombons sous le charme, rues pavées, demeures traditionnelles Bai. L’eau de la montagne coule le long des ruelles, et les habitants l’utilisent pour laver leurs légumes. Le bruissement de l’eau est apaisant, pas de voitures, quelques scoots  électriques ; ce jolie village est préservé. On est loin de l’effervescence de Lijiang.

La place centrale en impose avec son arbre tricentenaire devant l’ancien théâtre et son temple – musée. Les restaurants, comme ailleurs en Chine, sont ouverts sur la rue, quelque soit la température extérieure. Les gens ne quittent pas leur vêtements pour manger.
la porte principale des maisons est très souvent entre ouverte et donne sur une cour intérieure. Si l’on pointe le nez à la porte, les habitants nous invitent à rentrer et à échanger qqs mots. La conversation est très limitée, dommage.

Nous sommes très bien logés dans une demeure traditionnelle avec son jardin intérieur qui a beaucoup de charme. Notre petite hôte est avec son amoureux et nous sommes comme chez nous ! Il y a un  juste un mot et un numéro de tel accroché à la porte si nous souhaitons quelques renseignements. Comme partout, nous avons bouilloire, théière, tasses et du thé du Yunnan à disposition

Visite des temples de Shi Bao Shan perchés dans les montagnes à 15 km de Shaxi. Autant Shi Zhong (618- 907) que BaoXiang (dynastie Yuan 13° siècle) sont impressionnant et incitent à la méditation. Il faut monter des milliers de marches et passer au milieu de dizaines et de dizaines de babouins qui espèrent nous chiper la nourriture ou nos objets brillants, le bâton de marche est de rigueur ! à part quelques moines et quelques nonnes qui nous souhaitent la bienvenue en Chinois, nous sommes seuls ce qui est rare en Chine. On y passe l’après-midi

Nous avons passé 4 jours dans ce village encore préservé de l’essor touristique.